muderers/assassins


I just heard this on the HK news:

Call to find new revenue sources for SAR museums

To stop the continued hemorrhaging of public funds, Director of Audit Benjamin Tang Kwok-bun has suggested the Leisure and Culture Services Department consider measures such as setting up a statutory governing body and commercial sponsorship to increase efficiency and income for public museums.

:eyes: :eyes: :eyes:

Yes, that's a great idea: open the museums to the luxurious brand and advertising! This exhibition is led to you by Giordano© and Benetton©! This painting is sponsorised by Addidas© and Mac Donalds©! MONET and GAUGUIN are supported by Microsoft©!

This is certainly the last insult you can do to the remaining art spirit left in Hong Kong; the worst thing is that many people will comment it as an "interesting and efficient idea".

That's not the only point: they propose the museums to open some exhibition rooms for commercial galleries and selling shops!:no:

It reminds me the title of a conference's flyer I found in IVE: "CAN CULTURE MAKE PROFIT?"

….

Only asking this question is already mudering art and culture.:mad:

(BTW: the photoshop pict you can see on the right is not a pure fantasy on my mind: I'VE SEEN an drawing exhibition in HK with contributor's ads ALL OVER THE PICTURE, COVERING IT: there's no respect for art.)

en français:

Je viens juste d'entendre ceci sur les infos de hong kong:

Appel pour trouver de nouvelles sources de revenu pour des musées de SAR

Pour arrêter la saignée continue des fonds publics, le directeur de l'audit Benjamin Tang Kwok-bun a suggéré que le service départemental de loisirs et de culture considèrent des mesures telles qu'installer un "corps statutaire régissant" (j'ai du mal à traduire) et un patronage commercial pour augmenter l'efficacité et le revenu pour les musées publics.

:eyes: :eyes: :eyes:
Mais quelle bonne idée! Ouvrons les musées aux grandes marques! installons plus de boutiques en plein centre des expositions! Cette exposition vous est présentée par Giordano© et Benetton©! Cette peinture est sponsorisée par Addidas© et Mac Donalds©! MONET and GAUGUIN sont supportés par Microsoft©!

C'est certainement la dernière insulte qu'on puisse faire à ce qui reste de l'esprit de l'"Art" à Hong Kong; le pire, c'est qu'on trouvera certainement beaucoup de connards pour commenter cette "idée intéressante et efficace".

C'est pas fini: ils ont même eu l'idée de proposer aux musées d'ouvrir certaines de leurs salles d'expo à des galleries commerciales et à des boutiques!:no:

Ca me rappelle le grand titre d'une conférence dont j'avais trouvé la pub dans l'école où j'enseignais: "LA CULTURE PEUT-ELLE FAIRE DU PROFIT?"

….

Le simple fait de poser la question est déjà assassiner l'art et la culture. 😡

(en passant: le montage avec l'image de la joconde en haut à droite n'est pas une pure invention de mon esprit tordu: J'AI VU une expo de dessins à HK avec des PUBS DES DONATEURS PARTOUT SUR LE DESSIN LUI-MEME: il n'y a vraiment pas de respect pour l'art.)

7 Comments

Filed under Uncategorized

7 responses to “muderers/assassins

  1. zenya

    Hello,Very interesting concept 🙂 thanks for posting Eve

  2. anonymous

    aurelie writes:Je ne connais pas vraiment quelle est la situation de l'art à Hong kong mais Wai Yim m'avait dit que ce n'était pas terrible parce que cela ne pouvait pas rapporter beaucoup d'argent. Il fallait donc que cela arrive un jour : ils ont trouvé un moyen pour que ça leur rapporte de l'argent!Y a-t-il beaucoup de musées à Hong Kong? Y en a-t-il tant que le gouvernement se trouve dans l'impossibilité de les gérer? Si ce projet prend forme cela va être un véritable problème pour les artistes non reconnus et en marge des critères commerciaux. Car ne l'oublions pas: les grandes marques qui se proposeront comme sponsors ne sont pas des mécènes et ne le seront jamais. Ce n'est pas par intérêt pour l'art, ni par élan de générosité afin de favoriser au développement de la culture que ces grosses industries offriront leur soutien. Ce n'est qu'une fois encore pour servir leur propre image et renflouer ainsi leur coffre fort de jolis numéros à l'infini. Oui, les artistes ont besoin de gens qui vendent leur travail et c'est pour cela qu'il existe des galeries (et nous connaissons tous le problème des galeries qui bien qu'elles permettent aux artistes de vivre ,les enferment tout de même dans le système marchand de l'offre et de la demande,ou même de la mode. Ainsi les créations d'artistes sous contrat sont parfois dépendantes de ces critères commerciaux dictés par les acteurs du monde de l'art.).Or le rôle de l'Etat n'est-il pas de promouvoir et de soutenir la culture? Le rôle de l'Etat n'est-il pas de permettre au peuple d'accéder librement à ces connaissances essentielles dans le développement de l'esprit et de la réflexion intellectuelle? En faisant entrer des industries privées dans les secteurs publiques, on verra également entrer dans le domaine de l'art la censure commerciale. Cette censure commerciale est bien plus dangereuse que les autres formes de censure car elle est discrète et indirecte. Quand on censure des idées c'est une interdiction directe qui s'opère entre deux clans opposés. On connaît alors la cause et l'origine de la censure. On a ainsi les moyens de riposter et de continuer à se battre pour le droit à l'expression (quelle quelle soit!).Quand on choisit de promouvoir un artiste par rapport à un autre en se basant sur des critères commerciaux, c'est également une censure mais une censure vicieuse car elle emprunte des chemins tortueux pour se justifier de son choix. Elle donnera aussi par la suite l'opportunité aux censeurs de toutes sortes de se cacher derrière elle, et de se justifier comme bon leur semble (sous prétexte que cela ne rapporte pas, ou que cela ne correspond pas à l'image de…) de leurs actes de censure. En ce qui concerne les grands noms de l'histoire de l'art, je trouve ça presque burlesque et cela me fait plutôt rire. Parce que je trouve navrant que des gens qui se disent cultivés, qui dirigent des ministères et des musées, permettent des associations aussi étranges que ridicules comme par exemple :"Baleno et Andy (Liu De Hua) présentent, L'expressionnisme abstrait contre la société de consommation". Ainsi je n'éprouve pas de danger mais plutôt de la honte pour ces gens du gouvernement parce que Matisse ou Pollock n'ont pas de soucis à se faire pour leur production. Ils ont existé et demeurent d'exister et cela pour toujours. C'est encore pour le devenir de l'art et des artistes à venir que cela est dangereux! Encore une fois parce que si les musées ne soutiennent pas les oeuvres "non sponsorisables" qui le fera?L'art et son rapport à sa commercialsation est souvent un problème car le premier est dépendant de la seconde. Sans le marché l'art n'existe pas et sans la commercialisation il n'a pas de valeur. Néanmoins, sous l'influence d'une trop forte présence commerciale l'art n'existe pas non plus car il perd de son essence et de son être même. Il en revient alors aux artistes et aux gens intéréssés par l'art de maintenir l'équilibre entre l'artistique et le commercial en s'opposant à ce genre de réforme, et en alertant, en informant la population. Alors on me dira que la population n'en a rien à faire, que l'art s'il ne rapporte pas assez d'argent à celui qui le crée et à celui qui le vend , ne sert à rien. A ceux-là je répondrais que: "oui, l'art ne sert à rien". Et c'est dans son inutilité que se trouve sa raison d'être. Réfléchissez une minute sur les choses qu'aiment faire les hommes: manger des bons petits plats, regarder un coucher de soleil, rêver face aux nuages, faire l'amour…Tant de choses qui n'ont pas d'utilités et qui ne servent à rien si ce n'est qu'à nous faire éprouver des sensations diverses. Et bien pour l'art, c'est la même chose. Il n'a pas besoin de justifier son existence dans une quelconque réalité fonctionnelle. L'art a été inventé par les hommes et pour les hommes parce qu'ils en avaient ressenti le besoin. Ne gâchons pas alors, sous de faux prétextes, ce qui relève d'une tradition ancestrale et qui est la marque de notre humanité. Bon voilà ce que j'en pensais.Biz…

  3. anonymous

    Vince writes:Je viens de regarder ton essai.Ca m'attriste effectivement, tout est la question du jsute équilibre entre le noncommercial et le commercial, il y aavit déjà des plques àl'entrée des musées avec les grands donateurs (ceci n'était aps particulièrement génant), il y a toujours eu besoin pour les artistes de se vendre (ou d'être épaulé par le roi ou par un riche donateur), et je ne trouvais pas cela anormal dans certaines limites. Mais autoriser le sponsorship dans les musée, va encore un peu plus vers un déséquilibre. En effet, on connait les grandes marques et leur puissance, je crains effectivement que cela n'ai rien de la théorie du jsute milieu, le libéralisme non controllé arrivant souvent à des graves exces.Ca me rapelle presque Jesus qui chassait le smarchands du temple disant de ne pas commercer dans la maison de Dieu : on ne commerce pas avec Dieu. Et si on va plus loin on ne commerce pas avec l'art. L'art n'est il pas une porte ouverte vers le spirituel (ou en tout cas quelquechose de supérieur chez l'homme (sa sensibilité par exemple) (en tout cas c'est un peu ma vision)).Je terminerai pas cette phrase d'un très grand karatéka japonais : si le karaté n'est pas une religion, il développe sans aucun doute le sens du spirituel. N'en est il pas autant de l'Art, car le karaté est avant tout un art …

  4. pfelelep

    les 2 commentaires qui suivent sont rajoutés par mes soins depuis ma boîte mail… 💡

  5. anonymous

    Olivier H writes:Ouais, les boules de mammouth…Quand j'ai atterri au QG de l'empire, je croyais quela Chine-Pekin du moins- traversait sa periode popart,en attendant mieux / je suis pas un grand fan… maisAndy continue a faire l'objet d'une veneration quasiexclusive avec Matthiew Barney, la superstar de l'artcontemporain, qui fait des videos 'si cool'. Leprobleme, c'est que le cote un temps soit peusubversif du peroxyde echappe desormais completementaux nouveaux 'designers artists' pekinois. Mais la ton truc, pour marquer le coup, on pouvait pascauchemarder pire J'espere que Pekin va pas suivre,ya ici encore pas mal de chinois qui veulent parlerd'autre chose que de leur sponsoring ou du cotehyghtec propret de leurs images, meme si c'estjustement ce que leur reproche la communauteartistique doree pekinoise. Que les artistes galerent et les designers prosperent,c'est pas nouveau, tant mieux pour les seconds a lalimite> Qu'on soit a la fois graphistes et artistes,rien a redire, mais qu,on commence a confondre les 2,ou plutot, noyer l'art dans le design d'entertainment,je trouve que ca craint particulierement. morsures l'indien

  6. anonymous

    orian writes:moi je me demandais juste si les jolies Hong kongaises venaient sur le blog ^^

  7. anonymous

    Wanle writes:je te comprends tout à fait Pfelep, ton ironie n' a rien de déplacé, c' est la vulgarité qui l' est !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s